Le chemin de navigation, véritable levier pour le référencement !

Dans la centaine de critères d’optimisation connus et analysés par les moteurs de recherche, nous savons que certains ont plus de « poids » et d’incidence, dans le calcul du positionnement futur de vos pages Internet (Search engines Ranking Factors :SEOMOZ) Il arrive d’ailleurs que certains d’entre eux soient tout simplement sous estimés. L’exemple de la « balise titre », est assez classique. Avec ces 60 à 70 caractères seulement, elle joue pourtant un rôle majeur dans la position de vos pages.

Mais c’est également le cas pour un autre élément qui peut paraître anodin à première vue, tant sa présence sur une page est peu remarquée, il s’agit du chemin de navigation du site, également appelé « chemin de fer ».
Outre sa vocation initiale d’aide à la navigation de l’internaute, quels peuvent les bénéfices d’un chemin de fer dans le travail d’optimisation de votre site?

1. Répétition « naturelle » des expressions clés de chaque page

Le premier contenu de votre page détecté par les moteurs est souvent déterminant. Il est donc recommandé de soigner tout particulièrement les 1000 premiers caractères de chaque page (et le choix de ses mots clés…). En complément, l’utilisaton des règles de structuration du contenu liées aux normes d’accessibilité des sites, sont particulièrement appréciées des moteurs (balises H1, H2, H3, ….).
L’ajout d’un chemin de fer de navigation va parfaitement dans ce sens puisqu’il se trouve en principe en haut de page, soit après le titre visible (en H1, …) de la page, soit juste avant afin de répéter les termes important de la page. Si vous avez au préalable convenablement nommé vos rubriques, sous rubriques jusqu’aux pages fiche (dernier niveau d’arborescence), votre page sera naturellement créditée d’un contenu enrichi et cohérent avec vos balises titre !!
N’hésitez donc pas à « dérouler » votre chemin de fer jusqu’à la répétition du titre visible de la page dont il indique le chemin !

Quelques exemples concrets sur des sites qui sont très visibles !

PixMania

pixmania.jpg


Alapage

alapage.jpg

Bien entendu, si ce chemin de navigation est intégré dans une balise de mise en forme (H2 par exemple….), son effet peut être encore plus bénéfique pour votre positionnement !

Astuce : En complément, il n’est pas rare que certains sites très volumineux reprennent de façon automatique tout ou partie du chemin de fer dans la « balise titre ». C’est un choix qui peut s’avérer tout à fait judicieux en fonction de la richesse des termes présents dans le nom de vos rubriques !


2. Restitution du « contexte » dans lequel est utilisée l’expression

Un des axes de progression des algorithmes des moteurs en 2006 concerne la compréhension du contexte sémantique dans lequel sont employés les expressions qualificatives d’une page.
Google en particulier a remplacé la notion, jusque là très quantitative de son fameux « Page Rank » (nombre de liens depuis d’autres sites qui pointent vers votre site) au profit d’une notion davantage qualitative appelée « Trust Rank ». Ce « Trust Rank », relève notamment de l’analyse du contenu environnant l’expression et de la relation des termes entre eux.
Le chemin de fer permet à niveau moindre, certes, d’optimiser ce contexte, à condition que le nommage de vos rubriques et page fiche aient été pensés de manière hiérarchisée et cohérente.

Exemple : Alapage.com

  • Page rubrique « a », termes génériques : « jeux video »

alapage_jeuxvideos.jpg

  • Page sous rubrique « b », termes précis : « jeux vidéo » associé à « jeux Playsation 3 »

alapage_ps3.jpg

  • Page liste de produits « c », termes spécifiques : « jeux vidéo », associés à « jeux Playsation 3 » et «arcade/action »

alapage_action.jpg

  • Page fiche produits : « spiderman 3 » associés à « jeux vidéo »

alapage_spiderman.jpg

Dans cet exemple, la relation des termes est manifeste et la page s’en trouve enrichie sémantiquement. Bien sûr il est possible de développer davantage encore ce système, vous pouvez laissez courir votre imagination…

3. Augmentation de la densité du maillage des pages de votre site

Un autre facteur clés du succès de votre positionnement concerne la manière dont les pages de votre site sont liées entre elles. Ce critère représente un « poids » considérable dans le calcul de pertinence des pages, notamment pour Google. Là aussi, le chemin de fer s’avère très efficace !

Prenons un exemple chez alapage.com : Liste de BD « Blake et mortimer »

alapage_livres.jpg

  • la page qui liste les produits se trouve à 4 niveaux en dessous de la page d’accueil
  • plus nous descendons dans l’arborescence, plus le nombre de pages est important

Par conséquent, plus on monte dans l’arborescence, plus le nombre de liens entrants pour les pages de niveaux supérieurs est important. Dans notre exemple, la page « livres français » hérite d’un nombre très important de liens entrants, puisque toutes les pages de niveau inférieur (sous rubriques, liste de produits, fiche produits) proposent un lien vers « livres français ».
Chaque page intermédiaire renforce sa pertinence dans son « champs d’action ». On voit ici toute l’importance de « hiérarchiser » les expressions par importance pour chaque niveau du site.
La condition de réussite de ce critère reste néanmoins de faire le choix d’un chemin de navigation généré par l’arborescence du site et non pas par la page précédente visitée par l’internaute (sa vocation première…).

Amazon, pousse même le principe à son paroxysme pourrait-on dire, en proposant des liens transversaux vers des rubriques proches des produits présentés dans la page :

amazon.jpg

4. … Aide à la navigation de l’internaute

N’oublions pas la vocation première du chemin de fer…. l’aide à la navigation dans votre site à destination de l’internaute !

Mais comme tous les éléments clés d’optimisation de votre référencement, si vous pensez aux moteurs AUTANT qu’à l’internaute, le résultat servira tout autant les intérêts de vos visiteurs que ceux de votre visibilité dans les moteurs !
Pour cela le choix des mots clés et la création des contenus restent les étapes les plus déterminantes pour le succès de votre référencement, CQFD!!

Cet article a été rédigé par Alexandre Bussière.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

15 commentaires

  1. Des exemples concis, précis et claires. Un article assez intéressant qui me permet de mieux comprendre et avancer dans le référencement.

    Envoyé le 15 mai, 2007 par anaiehlen
  2. Bonjour,

    Très bon article sur la navigation et qui aidera mieux à comprendre l’importance des chemins de fer.
    J’ai testé l’importance du chemin de fer sur différents sites Internet. Et, pour aller plus loin je rajouterais qu’il peut être intéressant de créer des “échangeurs”. Par exemple, les documents sur un sujet peuvent être reliés à d’autres n’ayant pas le même sujet mais au moins un dénominateur commun. Par exemple, une page qui parle de chaussure GGG peut être reliée aux autres pages sur les chaussures et aussi sur les autres produits GGG.
    Non seulement, cela aura pour effet d’augmenter le nombre de pages consultées mais aussi d’indiquer aux moteurs une certaine “connaissance de GGG”.

    Toutefois, le succès d’un référencement ne réside pas seulement dans les mots clés, la navigation ou encore quelques balise d’entête et échanges de liens. Mais, là où je suis 1.000% d’accord avec toi, c’est qu’un site n’est pas à destination des moteurs mais des internautes ! (même si les moteurs ne sont pas à oublier).

    paul-arnaud

    Envoyé le 16 mai, 2007 par papy
  3. L’optimisation des titres ce n’est pas de 60 à 70 caractères mais 100. Plus ça va et plus on baisse le nombre de caractères on va finir avec une balise TITLE de 3 mots si sa continue.

    Pour ce qui est du chemin de fer, mise à part que ce soit bien pratique pour le référencement ça reste quand même les bases conceptuelles d’un site Internet. Et à mon avis présenté comme cela on va carrément conduire certains à des excès et nuire à leur référencement.

    Ensuite ce qui me laisse dubitatif c’est de lire l’article d’une personne travaillant pour une société qui utilise encore des underscore dans ses URL’s et proposant des prestations pour le référencement. La vache…

    Envoyé le 18 mai, 2007 par Hippocamp57
  4. Bonjour Hyppocamp57

    Merci pour l’intérêt que vous portez à mon article.
    Concernant la balise title, je ne prétends pas détenir la vérité ;-) , je pense que c’est comme tous les critères d’optimisation, chacun fait son expérience et tout dépend le contexte concurrentiel dans lequel évolue votre site.
    Si vos balises font plutôt 100 caractères et affichent de bons résultats, c’est parfait ! Je n’ai rien contre…

    Pour ce qui est des excès, c’est comme tout Hypocamp57, il y a les gens qui abusent et les gens qui font les choses avec parcimonie, comme dans nos exemples d’ailleurs. Je précise en fin d’article qu’il faut penser avant tout à l’utilisateur…,

    Enfin, concernant les “_” dans les URLs d’Activis, vous accordez beaucoup d’importance à ce détail, je suis sûr que vous savez aussi bien que moi que ce critère n’a qu’un poids très faible dans le calcul du positionnement… Rassurez-vous nos clients ont droit à leur “-” dans leurs URLs ;-)

    Cordialement,

    David Eichholtzer

    Envoyé le 18 mai, 2007 par davideichholtzer
  5. Bonjour,

    alapage,sicks ont même droits à leurs paramètres dans l’url… lol

    Endress Hauser à du flash, du JavaScript pour leur menu, des URL’s sur-optimisé (humour), et le clou du spectacle DES FRAMES. Bon là j’avoue ; vous avez du pognon à vous faire. Je ne peux pas imaginer que vous en soyez responsable ;-)

    M’enfin tout ça pour dire que c’est quand même très contradictoire avec votre titre. Limite ça me choque. Bref je ne sais pas si votre intervention vous décrébilise pas autant que Activis. Même si dans le fond j’imagine que c’est une société tout à fait compétente. Sinon vous chercheriez pas à un cadre sup. que j’vous colle dehors ? ;-) ) J’déconne…

    Salutations.

    Envoyé le 18 mai, 2007 par Hippocamp57
  6. Bonjour,

    vous ne manquez pas d’humour et c’est bien là l’essentiel ;-) .

    Rassurez-vous tout va très bien, je serais ravis de vous montrer la mécanique de ces sites là et des résultats dont ils disposent dans les moteurs, si vous avez la possibilité de nous visiter.

    Très cordialement,

    David

    Envoyé le 18 mai, 2007 par davideichholtzer
  7. Féliciation pour cet article fort intérressant sur le fil d’ariane.
    Vous préconisez de le coder dans un simple ou dans un Hn?

    Envoyé le 21 mai, 2007 par Marketing etudiant
  8. Bonjour Marketing Etudiant,

    Merci pour votre commentaire !
    La balise Hn peut dans l’absolu vous aider à mettre en avant les termes contenu dans le chemin mais il faut avouer que c’est peut être un peu poussif…

    Si l’on souhaite faire les choses proprement (accessibilité) je préconiserais plutôt de laisser le fil d’ariane tel quel et plutôt utiliser les balises Hn pour les “Titre”, “sous titre”, “chapeau” et “intertitre” de vos pages.

    David

    Envoyé le 21 mai, 2007 par davideichholtzer
  9. L’idée de mettre le fil d’ariane en H2 m’a toujours semblé séduisante. J’ai lu un peu sur le sujet (principalement sur webmasterworld) et la grande majorité des utilisateurs vont dans le même sens que David. Toutefois, je n’ai toujours pas vu une explication qui se tient… Tous laissent entendre que si on veut faire les choses “correctement” ou “proprement” il faut laisser le fil d’ariane sans balises d’entêtes.
    Quels sont les désavantages concret d’une telle approche?

    Je suis curieux d’entendre l’avis des membres de Go-Ref…

    Envoyé le 1 juin, 2007 par Louis-Dominic
  10. Excellent ce billet, dommage que je ne l’aie pas trouvé plus tôt.

    En effet, le fil d’ariane est un excellent levier pour le référencement, COMME pour la vente en ligne tout simplement.

    l’internaute issus d’un résultat Google pourra facilement se rendre dans la catégorie parente sans avoir à relire toute l’architecture des catégories parfois lourde.

    Envoyé le 27 septembre, 2009 par Consultant référencement
  11. Excellent ce billet, dommage que je ne l’aie pas trouvé plus tôt.

    En effet, le fil d’ariane est un excellent levier pour le référencement, COMME pour la vente en ligne tout simplement.

    l’internaute issus d’un résultat Google pourra facilement se rendre dans la catégorie parente sans avoir à relire toute l’architecture des catégories parfois lourde.

    Envoyé le 27 septembre, 2009 par Consultant référencement
  12. Merci pour cet article très complet sur les fil d’ariane. A la recherche d’information sur les chemins (path), je suis tombé sur votre article. Il date un peu mais je pense qu’il est toujours d’actualité.

    Envoyé le 26 janvier, 2010 par Jeux