Je suis un(e) : Spécialiste web

Conférence Grafika: Design Web

20091009-grafika-a

Hier matin je me suis rendue à l’Excentris pour la conférence Grafika sur le design web en sachant très bien à quoi m’attendre. Ayant assisté à plusieurs conférences dans le passé, je savais que j’assisterais à une conférence intéressante et inspirante, mais qui ne m’apprendrait pas nécessairement beaucoup sur le sujet. C’est effectivement ce qui s’est passé. Inspirante avec les nombreux exemples que les conférenciers nous ont gentiment exposés. Intéressante, car la conférence m’a permis de sortir un peu du quotidien en découvrant d’autres aspects du web qu’il est plus rare de toucher, comme la production vidéo.

Cependant, j’ai trouvé que malgré ces exemples variés et divertissants, peu se rapprochaient concrètement du sujet. Le conférencier  Alex Nemeroff de chez Dynamo a à pleinement répondu à son mandat. Il nous a présenté le cas Yellow Bird que je connaissais vaguement de nom.

Yellow bird Project : la naissance d’une marque sur le web

yellow-bird-project

Fondé en 2006, le site Yellow Bird Project vend des chandails designés par des artistes musicaux indépendants. Les profits sont remis à une cause choisie par l’artiste. Ce qui est intéressant dans la présentation c’est qu’elle porte sur leur processus créatif complet, allant du logo, à la typographie retenue pour le nom « yellow bird project », par les wireframes et la structure du site et même par la rédaction. Cela nous a donc vraiment permis de comprendre et de pouvoir apprécier le résultat final.

Ce qui m’a particulièrement accroché sur ce projet, est le fait qu’ils ont tout refait à zéro en prenant en considération les besoins du web. Pour l’identité graphique, ils ont travaillé conjointement avec une illustratrice afin de développer l’icône de l’oiseau ainsi que la typographie. Mariant texture et illustrations, tout en gardant le côté « fait à la main », le design du site permet vraiment de se différencier de leurs concurrents.

D’un côté plus technique, une grande importance a été donnée à la structure du site, à sa navigation (3 manières de naviguer : par artiste, par produit et par cause), ces infos pouvant servir au référencement, ce qui a permis d’augmenter leur positionnement sur les moteurs de recherche.

The Yellow Bird Project répond également à la demande des utilisateurs qui souhaitent participer à la refonte du site : Ils offrent la possibilité de soumettre les photos des utilisateurs qui ont servi au catalogue de produits. Afin d’assurer une cohérence sur le site, un guide expliquant le style recherché a été envoyé aux utilisateurs intéressés. Le résultat est d’avoir selon les produits, plusieurs photos avec des looks et styles variés.

Le design web de demain

salsa

Dans une autre conférence, Martin Ouellette et Jean-François Houle nous ont expliqué en 4 points leurs visions du web du futur. Voici les exemples qui me semblent les plus intéressants tant au niveau de l’idée que du visuel.

+ Collectif, – Contrôle

Laisser le contrôle aux utilisateurs, ce qui donne du contenu beaucoup plus stimulant et plus riche.

+ Mouvement, – Statique

Intégrer du mouvement à travers les sites tant par le biais de vidéos ou d’animations. Le cadre que l’on connaît tel qui l’est en design n’existe plus.

+ Data, – Prévisible

Utiliser les données comme éléments structurants dans le design.

+ Internet, – Web

Utiliser Internet comme tuyau et faire passer des données afin de connecter les utilisateurs ensemble.

Le design comme outil de scénarisation : le cas hors-série.tv

hors-serie

Emilie Grenier et Jean-Christohe Yanoco de chez BlueSponge nous ont présenté le cas Hors-Serie.tv. Mixant le hors ligne (vidéos) avec le online, Hors-Serie.tv aborde des sujets provoquants afin de susciter un dialogue avec diverses personnes, le tout dans les endroits les plus inusités. En plongeant les interviewés dans un contexte spécifique, ils réussissent à leur faire dire tout haut ce que le monde pense tout bas.

Le visionnement de ces clips se fait donc en ligne et permet également aux utilisateurs de participer à des conversations virtuelles en répondant aux questions présentes dans ces clips.

Sloche.com : la création d’un univers tordu

sloche-humour-virale

Simon Beaudry et Cameron Wilson de Bos ont exposé le cas du 10e anniversaire de la Sloche et de Sloche.com. Ils ont réussi à nous plonger dans un univers créatif et délirant, tout à l’image de la campagne du 10e anniversaire de Sloche « Ça goûte drôle ». Ils ont expliqué tout le processus créatif de la campagne, du brainstorming au résultat final.

Un point intéressant dans cette campagne fut le microsite Sloche avec la chasse au trésor. À travers le site et plusieurs sites sociaux et blogues, les utilisateurs devaient recueillir les divers codes, ce qui leur permettait de déverrouiller des vidéos faisant partie d’un grand puzzle. L’utilisateur devait par la suite remettre les séquences dans l’ordre afin de pouvoir élucider le casse-tête. Ce qui a créé un engouement sur le web et plusieurs utilisateurs ont collaboré afin de diffuser les divers codes sur leur blogue ou leur page facebook.

Innovation 2.0

axe_hair_crisis_relief_girls

Niklas Lindstrom et Seth Weisfield du Studio Suédois B-Reel ont terminé la conférence en nous présentant 3 exemples de web intéractif et web collaboratif. Allant d’un univers tordu et mystérieux pour Doritos, par un site comique de conseil sur les chevelures pour Axe, on comprend très bien que l’expérience utilisateur est le but principal de tous ces sites.

Finalement, si j’avais à résumer en quelques lignes l’idée commune des conférenciers sur le futur du web, ce serait: l’interaction avec les utilisateurs. Même si cette notion n’est pas nouvelle, il est intéressant de voir qu’il est possible de réinventer la manière d’intégrer ces interactions avec les usagers afin de créer une réelle expérience de marque en ligne.

Cet article a originalement été rédigé par Katheryne Boileau.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

3 commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis assez d’accord sur le fait que le sujet principal de cette conférence est déjà bien connu pour nous professionnel du web. Mais il est si triste de voir que la notion d’interactivité et tout ce qu’elle peut apporter soit si peu connue de nos clients. Dans ce cas faudrait-il voir ce type de conférence s’adresser a un publique d’entrepreneurs ?

    Personnellement j’ai vraiment apprécié la présentation de la création du site ” Yellow bird project”. Bravo à l’équipe de Dynamo pour ce travail.

    Envoyé le 8 mars, 2010 par Gildas Renault
  2. Effectivement Gildas, on entend souvent dire des conférences qu’on apprend pas grand chose en tant que professionnels de l’industrie. Mais le but pour Infopresse c’est avant tout d’inspirer les gens en présentant des projets innovants comme Yellow bird project, par exemple.
    Ça permet d’éveiller la curiosité et de trouver des idées.

    Envoyé le 10 mars, 2010 par Alexandra
  3. I recently came throughout your web site and take place to become understanding along. I assumed I’d personally leave my initial comment. I actually do not know what to say except that We’ve loved examining. Respectable net site. I’m going to maintain visiting this weblog genuinely frequently.

    Envoyé le 13 octobre, 2010 par Tight ShiRt